A la découverte de l’Iran… par le tennis!

Je suis allé en Iran du 5 au 16 juin 2014 à l’occasion de la coupe Davis (tennis). Je suis parti avec l’équipe nationale du Cambodge, dont mon père Rithi Tep est le capitaine, pour l’aider et encourager les joueurs pendant les matchs. Cette expérience m’a permis d’en apprendre davantage sur l’organisation d’un tournoi de ce type.

DSCN2613Le Cambodge fait partie du Groupe III dans la Zone Asie/Océanie au côtés de 7 autres pays : l’Iran, la Malaisie, les Emirats Arabes Unis, le Qatar, le Turkménistan, le Vietnam et la Syrie. Le Cambodge a participé pour la première fois à la Coupe Davis en 2012, ils étaient alors dans le groupe IV et sont montés dans le groupe III.

La Coupe Davis est l’équivalent, pour le tennis, de la Coupe du monde de football. Elle donne aux joueurs de tennis une rare occasion de jouer pour les couleurs de leur pays, plutôt qu’en individuel.

Lors de sa participation au tournoi au mois de juin, l’équipe du Cambodge était composée de Kenny Bun (joueur n°1), Pannhara Mam (n°2), Phalkun Mam (n°3), Long Samneang (n°4), de l’entraineur Braen Aneiros, et bien sûr de mon père, le capitaine de l’équipe, Rithi Tep.

  1. le déroulement du tournoi

DSCN2590Par définition, la coupe Davis se joue entre pays et non entre personnes, on ne joue pas individuellement mais pour son pays. C’est une spécificité qui peut être stressante pour les joueurs car ils savent que les gens au Cambodge suivent le tournoi à la télévision, ils attendent des résultats, ils veulent que leur équipe gagne. Les joueurs éprouvent des sentiments patriotiques, qui sont à la fois un moteur pour eux, mais qui peuvent aussi représenter un poids sur leurs épaules.

Les joueurs cambodgiens découvraient aussi la difficulté de jouer en altitude (1400m), ce qui peut présenter un défi physique : on a du mal à jouer, les balles rebondissent plus haut, on se fatigue plus vite…

DSC00016En ce qui concerne le tournoi lui-même, il y a eu un tirage au sort et le Cambodge est tombé dans le groupe A (avec la Syrie, le Turkménistan et la Malaisie). Notre équipe a disputé les premiers matchs contre la Syrie mais elle a perdu 1-2 c’est-à-dire qu’elle a remporté un simple grâce au match de Kenny Bun qui a gagné contre le n°1 syrien mais elle a perdu l’autre simple et le double. Ensuite, nos joueurs ont affronté le Turkménistan, ils ont gagné 2-1 en remportant les deux simples. C’était un grand moment ! Dans un troisième temps, l’équipe du Cambodge a joué contre la Malaisie, leurs joueurs sont de très haut niveau. Les Cambodgiens ont perdu le premier match, ils ont gagné le deuxième match grâce à Kenny Bun. On était tous contents car on ne voulait pas perdre contre la Malaisie. Malheureusement, l’équipe a perdu le double après 2 balles de match ! J’ai trouvé ce match très dur mais très intéressant car il y a eu des points impressionnants.

DSCN2412Finalement, l’équipe du Cambodge reste dans le groupe III, elle a maintenu sa place mais elle ne progresse pas dans le groupe II car les autres pays sont trop puissants pour le moment. Leurs joueurs s’entrainent toute l’année et participent à de nombreux tournois, leurs conditions d’entrainement et leur expérience sont supérieures à celles du Cambodge, dont les moyens restent limités.

Ce tournoi sportif a aussi été l’occasion pour moi de découvrir l’Iran.

  1. Petite présentation de l’Iran [Source : Wikipedia]

L’Iran est un pays qui se situe en Asie de l’Ouest. Sa capitale est Téhéran et sa population est d’environ à 77,5 Millions d’habitants. La langue du pays est le persan et la monnaie est le Rial. La religion principale est l’islam chiite.

L’Iran est un pays montagneux et partiellement désertique d’une superficie de 1 648 195 km2. Le paysage iranien est dominé par plusieurs chaînes de montagnes qui séparent divers bassins et plateaux les uns des autres. La partie occidentale —la plus peuplée— est la plus montagneuse.

Au nord, il a des frontières communes avec l’Arménie (35 km), l’Azerbaïdjan (611 km) et le Turkménistan (992 km), et a 740 km de côtes sur la mer Caspienne. Les frontières occidentales sont partagées avec la Turquie au nord-ouest et l’Irak au sud-ouest. À l’est se trouvent l’Afghanistan au nord et le Pakistan au sud. Le climat de l’Iran est principalement aride ou semi-aride (chaud et sec).

  1. Mes impressions

Lorsque nous sommes arrivés à l’aéroport de Téhéran, j’ai remarqué qu’il n’y avait pas beaucoup de gens. Le paysage est désertique, les gens ne sont pas très accueillants, pas vraiment polis, la plupart ne savent pas parler anglais donc on ne peut pas tellement communiquer avec eux. J’ai aussi remarqué que quand les gens me demandent d’où je viens et que je leur réponds que je viens du Cambodge, ils me disent qu’ils ne connaissent pas. Si je leur demande : « Vous connaissez la Thaïlande ? », ils disent « Oh oui, bien sûr ! » et j’ajoute : « Et bien le Cambodge est juste à côté ! ». Je me demande pourquoi personne ne connait le Cambodge dans ce pays ! Il y en a même qui croient que le Cambodge est un pays d’Afrique !

L’Iran est un pays fermé dans certains domaines, il n’y a pas de produits américains, la connexion a Internet est faible, on ne peut pas aller sur Facebook, Youtube, etc. Tous les jours, on a mangé du kebab avec du riz sec…

La ville de Téhéran est grande avec 8,3 millions d’habitants, il y a des énormes mosquées, beaucoup de parcs avec plein d’arbres. Les gens conduisent beaucoup de voitures françaises comme des Peugeot, Renault, même s’il y a aussi quelques autres marques de voitures comme BMW, Toyota… On a visité un marché, c’est un peu comme le marché central à Phnom Penh, ils vendent des épices, plein de produits traditionnels.

Ce voyage a été une très bonne expérience pour moi car c’est la première fois que je voyageais dans un pays comme celui-là et en plus dans le cadre d’un grand tournoi de tennis ! J’espère qu’un jour je pourrai à mon tour disputer des tournois de tennis pour le Cambodge !

TEP Timothy, 4A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *