Jean Salençon, un scientifique épatant !

Le 8 novembre 2012, dans la salle polyvalente du Lycée français international de Hong Kong, deux classes de seconde ont rencontré Jean Salençon, ex-président de l’Académie des Sciences. Il nous a fait part de son parcours scientifique à l’occasion de son passage pour un mois à Hong Kong (où il donne des cours à l’université CityU).

« Le parcours scientifique n’est pas aussi étroit que certains pourraient le penser »

L’Académie des Sciences a été créée en 1666 par Colbert dans le but de développer l’activité scientifique. Au XIXe siècle, elle comportait plus de 63 membres masculins. Située à Paris, cette Académie comporte actuellement 250 membres dont 22 femmes. Ceux-ci se réunissent chaque mardi sous la coupole pour des assemblées ouvertes au public.

Jean Salençon

Depuis son plus jeune âge, le professeur Salençon est passionné de mécanique. Il a toujours voulu créer des objets durables et travailler dans des domaines concrets. Aimant également les mathématiques, il s’est naturellement orienté vers des études scientifiques. Sorti de l’École Polytechnique après sa formation à l’École des Ponts et Chaussées, il s’est spécialisé dans la recherche et a commencé en parallèle sa carrière d’enseignant. Il n’a depuis jamais cessé d’enseigner ! Il intègre l’Académie des Sciences en 1988, institution dont il a été élu président de 2009 à 2010. Enfin, en 2005, le professeur Salençon a pris sa retraite d’enseignant mais est toujours resté chercheur au LMS (Laboratoire de Mécanique des Solides) où il essaie encore d’être présent aussi souvent que possible.
Ce scientifique au parcours exemplaire s’est toujours montré attentif et à l’écoute de ses élèves. Il nous a permis lors de sa visite d’en savoir davantage sur l’orientation vers les métiers scientifiques et nous a conseillé de suivre nos passions. Nous le remercions chaleureusement pour le temps qu’il nous a consacré !

« Ne refusez jamais d’aider sous le prétexte que vous avez trop de travail »

Eve Bertet, Gaétan Massot et Franklin Tan, Secondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *